Logo Bizon
Logo Bizon
Scoring logo

Analysez vos produits


Livre logo

Notre livre blanc


Marketing-digital

Sarah Sekrane

Chargée de Marketing

19 nov. 2021

Troupeau Bizon

Amazon, deviendra-t-il d’ici 2040 la marketplace la plus écologique du monde ?

Les ventes d’achats en ligne représentent environ 4% des émissions de gaz à effet de serre. Rien qu’en France cela pourrait émettre autant de pollution que les transports aériens.

Selon la source américaine SaleCycle, 20 à 30% des articles commandés en ligne sont retournés en magasin ou en entrepôt ce qui impact fortement l’environnement.

Du côté d’Amazon, la livraison prime est vivement critiquée par les scientifiques. Cette pratique, qui permet aux clients d’être livrés en 24 h, augmenterait les flux supplémentaires de transport.

C’est dans cette démarche d’amélioration que Jeff Bezos à lancé un premier appel en 2019 : celui de sauver la planète en promettant un investissement de 10 milliards de dollars grâce au plan : “Bezos Earth Fund”, le grand patron d’Amazon, a déclaré avoir envie de lutter contre le changement climatique avec un premier versement d’1 milliard de dollars en 2021.

Une œuvre respectable lorsqu’on sait qu’ Amazon est vivement critiqué pour être le plus gros pollueur du monde. En effet, Amazon ambitionne pour 2040 de supprimer définitivement les émissions en carbone nettes.

Paris au cœur du changement cette année :

Le changement s’opère également au cœur de la capitale parisienne : désormais, la majorité des livraisons Amazon Logistics traitées dans la capitale seront réalisées par le biais de transports neutres à savoir : Les vélos électriques et les véhicules utilitaires. Paris fait acte de ville test, si cela fonctionne cette mise en œuvre pourrait bien s’étendre à plusieurs grandes villes françaises.

À noter que cette mesure est favorisée par le Climate Pledge cofondé par Amazon et Global Optimism en 2019. 211 entreprises ont déjà affiché fièrement leur participation pour relever les objectifs fixés par l’accord de Paris.

Participer au plan Climate Pledge est une opportunité pour les entreprises de faire partie des acteurs innovants. Cela s’inscrit dans une volonté de sauvegarde de l’économie mondiale tout en préservant l’impact sur l’environnement.

Amazon est devenu en 2020 le plus grand acheteur mondial d’énergies renouvelables :

Amazon c’est 232 projets d’énergies renouvelables partout dans le monde. Ainsi que des projets éoliens et solaires qui permettront à l’entreprise de fournir 18 millions de MWH ( mégawattheures) par an, ce qui pourrait alimenter 1,7 million de foyers américains ainsi que les centres de distribution Amazon.

En avril 2021, le géant du e-commerce américain a déclaré avoir construit 9 parcs éoliens et solaires. Cette démarche s’est étendue aux U.S.A, au Canada, en Espagne, en Suède puis dernièrement au Royaume-Uni.

L’objectif est bientôt conclu pour Amazon, puisque le géant du e-commerce a déjà atteint 42% d’énergies renouvelables depuis 2019.

Conclusion :

Distribution, emballage, robotique... Amazon met tout en œuvre depuis ses dernières années pour réduire leur impact sur l’environnement.

Les centres de distribution Amazon sont d’ores et déjà dotés de système performant permettant de réduire la consommation d’énergies.

Rien qu’en France 100.000 véhicules électriques ont été commandés pour les livraisons.

810 000 tonnes d’emballages ont été éliminées grâce aux emballages recyclables…

Vous l’aurez compris, Amazon continue son avancée dans la sauvegarde de la biodiversité et de l’environnement.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Le meilleur de nos articles, chaque mois dans votre boîte aux lettres

Donnez-nous 2 clics, on vous rendra 1000 mots. Rejoignez notre liste de diffusion exclusive !